Imprimer

France indiv 2013 Bilan

 


Le championnat de Gymnastique Rythmique ?

 

 

     Carole 5ème en DF1 Junior

 (photo GeNmiche)

- Pour les spectateurs, c’est la fête de la GR.

- Pour les concurrents, c’est extraordinaire, mais lourd.


- Extraordinaire : se retrouver entre gymnastes toutes accros à la GR
- Extraordinaire : on découvre que certaines arrivent à faire ce qui paraissait impossible.
- Extraordinaire : 90 secondes d’épreuve notées, et on a confiance dans cette note, même si on sait que   d’un passage à l’autre, tout peut changer.
- Extraordinaire, bien sûr, pour celles qui ont réalisé leur rêve et ont pu s'éclater.

- Lourd : être confrontée à des concurrentes dont certaines semblent être des extraterrestres : on ne joue pas toujours dans la même cour !
- Lourd : on demande l'impossible : parfaite sur le plan technique et inébranlable sur le plan mental. Etre normale, ou bien être championne ?
- Lourd : pas de pitié, si on n’est pas en forme, si l'engin joue au malin, si c’est pas un bon jour : être catalogué pendant une année avec tant d’aléas.

Alors on pleure, on rit, on cajole la copine pour la consoler ou respirer sa joie. On est porté par ces entraîneurs qui nous couvent jusqu’au praticable, qui nous ouvrent leurs bras à la sortie. Et, à un moment ou à un autre, on découvre qu’on existe, pour les autres, pour soi.